Island Eterna

Bienvenue sur l'île d'Eterna ! Intégrer le lycée et l'université d'Eterna, ainsi que des civils et commerçants. Puis jouer une de nos nombreuses races. [NC-16 # H/Y/Y]

 
Soyez les bienvenus sur Island Eterna !
Pensez à voter toutes les 2h !
Débuts Mars.
Un tremblement de terre a secoué tout Eterna.
Les dégâts sont minimes à Asahi, mais des villes plus éloignées,
ont subit de lourds dégâts et ont été isolés.
Des équipes Humanitaires ont été envoyées pour aider à la
reconstruction et rétablir les liaisons avec la capitale et le Conseil.
Après quelques jours, tout est presque revenue dans l’ordre et
les travaux de reconstruction ont débuté.
Toutefois, 3 villes isolées aux seins des marais, n’ont toujours
pas envoyés de message.

L’équipe Humanitaire et la population sont
actuellement portés disparu !
Aller en haut
Aller en bas

 :: Personnages :: Présentations :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gabriel Jermingo, gérant du "Penumbra" [FINI]

avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 29/05/2016
Dim 29 Mai - 23:56



1
Identité de Votre Personnage

Nom :
Myltiah (renommé Jermingo)

Prénom :
Athiel (renommé Gabriel)

Age :
27 ans

Date de naissance :
25 Novembre

Groupe :
Civil

Métier :
Gérant du “Penumbra” (boîte de nuit)

Race :
Elfe

Arme 1 :
Sansetsukon

Arme 2 :
///

Alignement :
Neutre


Régénération :

Gabriel ne contrôle pas ce pouvoir, étant un don inné qu’il a depuis son jeune âge. Sa régénération cellulaire s’en retrouve accélérée, lui donnant ainsi toujours son aspect physique jeune, ainsi que peu de cicatrices (sauf une pour une raison spéciale). Des coupures jusqu’aux blessures, soit de quelques secondes à quelques minutes pour retrouver son état d’origine. En fonction de la gravité de la blessure, la fatigue se sentira plus ou moins forte, ainsi que sur le temps, de rien à quelques heures.
La perte d’un membre comme un bras ou une jambe devient très vite une condition spéciale : il peut réussir à recoller son membre, s'il parvient à le récupérer. Il faudra cependant deux semaines complètes pour que le membre sectionné retrouve l'état d'origine, sans traces apparentes.
Cependant, les organes vitaux restent normaux. C'est pour ça que Gabriel garde des vêtements assez ouverts pour remarquer la moindre anomalie sur son corps.

Copie de pouvoir  :

C’est le pouvoir préféré de Gabriel, qu’il aime utiliser par utilité, ou même par simple curiosité et envie. Pour cela, il lui suffit juste de voir la magie en action pour en reproduire ses effets avec la même maîtrise de son créateur. Mais de devoir être au même niveau lui demande beaucoup d’énergie, si bien que l’utilisation de ce pouvoir n’est limitée qu’à trois fois par jour, sinon, c’est l’état d'inconscience pour trois jours dès la quatrième utilisation.
Avec ces trois charges, il a le choix de les utiliser pour chaque pouvoir volé. Donc sur une personne à trois pouvoirs, il pourra lui voler entre soit un seul ou soit tout.

Annulation :

Le second pouvoir que Gabriel utilise, surtout lorsqu’il travaille au “Penumbra”. Il a le choix entre toucher une personne pour le rendre incapable d’utiliser le moindre pouvoir, pendant quelques minutes, ou créer une zone anti-magie empêchant l’utilisation de capacités, qui dure tant qu’il reste conscient de l’existence du sort.
Cette zone a un rayon de 100 mètres, qui s'efface de 20 mètres toutes les 12 minutes, soit au bout d'une heure, il devra relancer ou non sa zone.
L’une des deux méthodes lui donnera toujours l’envie de s'endormir, allant de quelques minutes à plusieurs heures, voire même une demi-journée pour le cas de la zone.
Ainsi, lorsqu’il travaille, il prend souvent des moyens pour rester réveillé, ou préfère dormir dans la suite pour ne pas trop lutter.

À noter :

Gabriel ne pourra jamais se servir de "Annulation" et de "Copie de Pouvoir" en même temps, il lui faudra choisir à rendre le combat équitable avec ou sans magie.
2
Qui est-tu ?

CARACTÈRE - Gabriel est un jeune homme rempli de fougue, avec une bonne dose de courage et de témérité. Il est très souvent sûr de lui, laissant peu la place à l’hésitation. Ce n’est pas pour autant qui est du genre à agir et réfléchir ensuite. Il se voit plus comme un assassin patient, attendant le moment précis pour parler ou agir. Entre ces deux actions, il ne favorise jamais l’une par rapport à l’autre, trouvant qu’agir ferait de lui une bête idiote, et que de parler le ferait mourir d’ennui si c’était la même chose pour lui.

Il est souvent jovial, et surtout un bon vivant. Il aime se relaxer, profiter de la vie et de ce qu’elle offre. Même pendant son travail, une petite envie de se balader dans son établissement le prend, et il se met à offrir boissons et nourriture aux inconnus, pour les remercier de leur venue. Lui-même, il ne sait pas si c’est à but commercial ou par simple bonté qu’il est comme ça, mais cela lui fait plaisir de donner sans attendre un quelconque retour.
Mais, si l’on évoque certaines choses, comme sa famille adoptive, il peut alors être de nature très froide, allant à utiliser des mots elfiques pour ne pas se faire comprendre. Par railleurs, il dira de temps en temps quelques expressions pour garder cette langue qu’il aurait voulue comme maternelle.

En amitié, Gabriel n’est pas si sélectif. Pour lui, personne ne peut être parfait, alors s'attarder sur des détails qu’il trouve insignifiant n’est pas son type. En liaison amoureuse, comme il est un bon vivant, il n’a jamais vraiment pensé à une relation sérieuse qui durerait sur des années entières. Pour lui, être jeune, si on n'en profite pas, on ne le pourra jamais.
PHYSIQUE - Gabriel, de par sa nature elfique, est un jeune homme grand de 195cm. Pesant seulement 75kg, d’une musculature assez dessinée, le jeune elfe est quelqu’un qui prend soin de son corps autant que son alimentation. La peau de celui-ci est plutôt pâle, mais il ne souffre d’aucune maladie de peau, à part une cicatrice le long du côté gauche de son visage.
De plus, il a aussi un tatouage d’un renard sur le flanc gauche de son torse, son animal fétiche, souvent caché par les habits qu’il porte.

Son visage, son nez, ainsi que son menton, sont fins. Ses yeux, qui le sont aussi, sont d’une couleur arborant entre le violet et le rouge, selon la luminosité. C’est le même cas pour ces cheveux en bataille, qui varient entre le bleu acier ou le gris clair. Sa bouche, aux lèvres fines, mais à la largeur légèrement plus grande que la moyenne, possède des dents d’un blanc immaculé, dont les canines sont taillées en pointe par lui-même. Il possède un cou plutôt long mais peu large.
Sur le style vestimentaire, Gabriel aime bien porter son habit de cuir rouge intégral, qui est normalement son habit de travail. Il a tendance à oublier que ce style d’habit n’est pas très convenable, donc il essaye de minimiser ça en changeant un peu, prenant un débardeur et un jean, ou pour de grands moments, un costume trois pièces.
HISTOIRE - La vie de Gabriel sera racontée de la sorte, sous forme d’archives, de rumeurs, et de sa propre volonté à quelques interviews reçues, ainsi que la traduction de certains passages complexes.

~~~~~~~~~

Il semblerait que les souvenirs de l’enfant, seulement âgé de 4 ans, se résumait uniquement à quelques traits : vivant dans une famille très riche, avec son père, homme d’affaires à la bonne réputation, et sa mère, faisant souvent des dons aux œuvres de charité aux objectifs diverses. Une famille modèle, où le petit Gabriel vivait et grandissait, avec une éducation très stricte, passant par les meilleures écoles payantes. Au départ, le petit garçon ne souciait de rien, vivant pleinement de ce passage si court, vers le début d’un grand chamboulement.

Aux environs des 12 ans de Gabriel, un homme mystérieux le suivait du regard sur le chemin du retour de l’établissement privé. Depuis quelques jours, cela se déroulait de la même façon : il le suivait jusqu’à un certain moment, où l’inconnu n’osait pas pénétrer un périmètre bien défini, à l’extérieur de la propriété. Le jeune garçon ne cherchait pas spécialement à comprendre pourquoi, seulement, il prévenait son père à chaque fois de l’apparition du mystérieux suiveur, mais malgré que son fils montrait du doigt la personne désignée, son paternel lui disait que personne se trouvait là où il montrait de son doigt.
Cela fut plutôt la chose que l’esprit du jeune garçon voulait comprendre à tout prix. Pourquoi lui seul voyait cet individu menaçant, à première vue. Mais le plus étrange restait lors de ses rêves : la même personne qui le suivait se retrouvait dans chacune de ses imaginations nocturnes. Il lui tendait la main, et une voix grave aux échos nombreux répétait sans cesse la même chose.

“Athiel… Rappelle-toi tes racines.”

Cela lui valait de se réveiller en pleine nuit, en suée, sans pour autant crier, ni gêner le sommeil des autres, gardant pour soi ce secret. Un beau jour, Gabriel décida de prendre son courage à deux mains, et prit un autre itinéraire. Au lieu d’aller habituellement à la propriété familiale, il s’arrêta dans une rue, où seulement lui et l’inconnu s’y trouvaient. Le petit garçon était bien plus mature que certains de ses camarades sur quelques notions, en plus d’être bien plus courageux, voire téméraire que certains. La vie du gentil petit garçon allait commencer à prendre une autre tournure.

“Qui êtes-vous, bon sang ! Vous me suivez depuis trois jours, et je n’ai le droit qu’à des réponses dans des cauchemars sans fins.”

L’inconnu, qui ne disait rien, n’attendit pas la fin des paroles, qu’il commençait à se… Prosterner ? Même sur la fin, le ton de Gabriel s’était fait plus hésitant, dérouté par la situation à laquelle il assiste. La voix rauque et grave, très reconnaissable sans les échos des rêves faits, s’éleva dans le silence urbain.

“Ô jeune maître, pardonnez mon manque de civilité. Mais quelques circonstances m’empêchent de me révéler plus, à la seule condition de votre autorisation, à retirer ce voile qui me cache de cette société de shemlens.”

“De quoi ?”

Gabriel ne savait plus où donner de la tête, ses pensées se faisaient de plus en plus confuses. Avant qu’il n’eût le temps de prendre une décision, celle de s’enfuir, l’homme mystérieux s’approcha rapidement de lui, posant sa main sur son visage.

“Ir abelas.”

En un instant, un sommeil profond envahit le jeune garçon, qui s’écroula sur le sol de fatigue.

~~~~~~~~~

Lors de son réveil, Gabriel se trouvait sur un lit fort confortable, dans une ambiance très forestière, et plus dans un campement qu’un village : des tentes et autres bâtisses fait à l’intérieur même des arbres. Il se levait sans mal du lieu où il se trouvait pour se déplacer et arriver pleinement dehors. Gabriel se frottait les yeux, face à ce qu’il voyait : des gens à la grande taille, aux oreilles pointues, aux habits légers de tissu, se baladaient de part et d’autre. Certains s’arrêtaient pour observer le jeune garçon par curiosité, mais une voix les remettaient aussitôt en route. Elle venait de la gauche de l’enfant. Il s’agissait de l’homme mystérieux, le même qui avait touché Gabriel avant qu’il sombre dans l'inconscience.

“Mon maître a-t-il bien dormi ? Si oui, j’aimerais bien continuer ma mission.”

“Pourquoi je devrais vous suivre ? Sur quel ordre agissez-vous ?”

“Pour cela, il va falloir me suivre, Athiel.”

Ce mot, le jeune garçon savait que cela lui désignait. L’avoir entendu mainte fois dans son rêve cauchemardesque le poussait à croire, par curiosité ou par logique, que quelque chose semblait être caché à ses yeux. Suivant l’inconnu avec hésitation, la destination se fit de plus en plus claire : un arbre impressionnant, servant d’habitation avec l’ouverture dans son tronc, laissait passer des va-et-vient de ces étranges personnes. Gabriel ne disait rien, ne faisait seulement que d’observer les alentours.
Une fois à l’intérieur, le petit garçon regardait les personnes présentes, et certaines d’entre elles semblaient très importantes : une femme aux oreilles pointues, était en pleine discussion avec ce qui semblerait être un doyen. À l’arrivée de Gabriel, les deux avaient subitement arrêtés leurs affaires, pour se tourner vers l’enfant. La femme avait un sourire chaleureux, naturel, qui rayonnait de bonheur et de joie au fur et à mesure. C’est alors que l’homme dans l’anonymat se retourna lui aussi vers le garçon, avant de s’agenouiller comme la première fois.

“Jeune maître, ma tâche est à présent accomplie. Je vous laisse dans les mains de votre mère.”

Cela surprit Gabriel. Cela était impossible d’avoir une seconde mère, il ne savait pas quoi répondre, dire, ou même faire : il ne cessait pas pour autant d’observer. Sa soi-disant mère avait les yeux d’un vert émeraude, les cheveux d’un noir comparable à un jais. Cela semblait faire un peu contraste avec les autres couleurs de cheveux, mais cette unicité la rendait différente, comme si elle venait d’ailleurs, et pas de cet endroit.
Une voix différente, grave, mais plus d’une personne âgée, coupa court à ce moment.

“Andaran atish’an, Athiel. Ton retour parmi nous, nous béni cette journée sous de bons auspices. Tu dois avoir de nombreuses questions, mais Teraliel sera là. Après tout, c’est celle qui t’a donné la vie.”

Gabriel regardait la femme, sa mère. Elle aussi son regard était dirigé vers lui.

“Mais… Qu’ai-je en commun avec vous ? Je n’ai ni les oreilles pointues, ni l’idée de ce que vous dites. Qu’êtes-vous à la fin ?”

Dans sa voix, de l’impatience mêlée à de la curiosité pouvait se sentir. Il cherchait à comprendre au moins une chose, pour le raccrocher au peu de la réalité qu’il avait vécu. Au fond de lui, sa plus grande peur était de voir que la vie avec ses parents n’était qu’un simple mensonge, ou plutôt, un mensonge énorme.
Mais au lieu d’avoir une réponse, le doyen semblait lui demander de se rapprocher vers lui, à portée de son bras. La dernière fois que quelqu’un l’avait touché, il avait perdu ses esprits. Peu à peu, Gabriel commençait à se méfier, mais la voix cristalline de sa mère le rassura.

“Emma’len. Mon enfant. Il t’aidera à avoir un semblant de réponses. Il va t’aider, à retrouver la mémoire, à connaître la vérité.”

Cela n’avait pas eu vraiment d’effet, surtout à rendre la méfiance de Gabriel bien plus forte, mais d’un autre côté, il s’avançait, peu à peu, jusqu’à se trouver proche du vieil homme.
Ce dernier tapa le sol avec son bâton, avant de poser sa main sur le front de l’enfant.

“Nous sommes des elfes, plus précisément, les Dalatiens. Que le passé te révèle bien des choses, Athiel. Lasa ghilan.”

Une nouvelle fois, les esprits de Gabriel le quittèrent. Mais son long sommeil ne fut pas de repos. Des scènes mettant place des inconnus de toute sorte, les elfes, face à d’autres menaces inconnues, des déplacements, des émotions, le garçon pouvait tout ressentir. Et une scène restera à graver pour l’éternité dans sa mémoire : il se voyait lui, à peine un chérubin, arraché des mains de sa mère, par un individu scrupuleux, et une lumière rapide sur le visage de l’inconnu, montrait le malfaiteur : son père adoptif.
D’un seul coup, les rêves cessèrent, et Gabriel se leva en sursaut. Teraliel se trouvait non loin de son chevet, attendant la fin de sa torpeur. Elle ne semblait pas surprise de son réveil soudain, préférant attendre qu’il parle.

“Je… Je me souviens de tout. Je… Ir tel’him. Je suis moi à présent. Athiel Myltiah.”

“C’est une bonne chose, emma’len. Mais pour l’instant, ton retour parmi nous touche à sa fin. Il faut que tu retournes auprès de tes parents adoptifs. Ils vont s’inquiéter pour toi.”

“Mais, ce que j’ai vu…”

“... Ne doit être en aucun cas raconté à qui que ce soit. Écoute ta mère : je chargerai Tarion de t’éduquer dans ton sommeil, à apprendre le maximum de chose qu’il te faut dans tes rêves. C’est son pouvoir, comme toi tu en auras. Ils se manifesteront quand tu seras prêt. À présent : Ar lasa mala revas.”

Le fameux homme mystérieux, qui semblait être Tarion, s’approcha de Gabriel pour le faire rendormir avec sa main. Le dernier souvenir fut le sourire de sa mère, posant son index devant ses lèvres, comme pour dire de faire le moins de bruit possible.

~~~~~~~~~

À son réveil, sur son lit, quelques servants et servantes, ainsi que sa mère et son père adoptif, maintenant qu’il savait la vérité, se trouvaient dans la chambre.
Tous étaient plus ou moins émus du retour du jeune garçon de la famille. Son père, bien plus calme lui demandait quelques explications.

“Alors, l’appel de la liberté se fait plus fort que celle d’apprendre à être un homme respectable ? Tu nous as inquiétés, ta mère et moi. Si c’était ce “mystérieux personnage”, dont tu voulais tant montrer son existence, sache que ta vraie place est ici, et non ailleurs.”

Gabriel doutait qu’il en sût quelque chose, de près ou de loin. Mais il se devait de répondre, tout en mentant bien évidemment.

“Des individus m’avaient kidnappé… Mais j’avais réussi à trouver une faille dans leur plan, et j’ai pu m’enfuir et me cacher. C’était… Horrible. J’espérais revenir en un seul morceau, ils faisaient peur tout de même !”

Le petit garçon simulait des larmes, et son père tomba dans l’illusion, le jeu d’acteur de l’enfant.

“Bien. Mais je ferais à présent plus attention à toi. Tâche de ne pas t’écarter du chemin.”

Gabriel acquiesça rapidement, avant de sentir le sommeil à nouveau le prendre. C’était la fin de la journée, et malgré le manque d’efforts physiques, la fatigue mentale en était la cause. C’est dès aussi ce premier soir que Tarion apparut dans le rêve du garçon, lui passant les quelques messages de sa mère, s’il y en avait, avant de commencer son enseignement elfique.
Tout cela se déroulait dans le plus grand des secrets, pendant plus de 10 longues années. Pendant ce temps, Gabriel avait bien grandi, atteignant une taille très impressionnante, gagnant en connaissances, maturité, et aussi au niveau de son physique. Il était devenu un très bel homme, dont la plupart des héritiers des autres familles voulaient se lier d’amitié, voir plus si affinité avec lui. Mais tout cela semblait ne pas être le cadet de ses soucis. Ces 10 années furent aussi l’objet d’un éloignement certain avec sa famille, sa fausse vie au sein de cet endroit. Il voulait trouver une solution, mais il ne savait pas comment sortir de cette cage dorée.
Mais Tarion, mentor nocturne, lui indiquait quelques pistes. Un beau soir, pendant son rêve, Gabriel lui fit part de sa décision.

“Aneth ara, Tarion. Les souvenirs de mon enlèvement auprès de ma mère par cet individu, ce shemlen, m’ont fait comprendre une chose. Ses ambitions montrent que cette famille va prendre un mauvais tournant. J’aimerais mettre en place une vengeance, sous une forme d’assassinat. Pas seulement lui, mais aussi ma mère adoptive. Je ne pourrais pas supporter son chagrin éternel à la mort de son mari. L’envoyer dans le Néant lui apportera le même repos que ce gredin.”

“Athiel, Fen'Harel ma ghilana.”
(“Athiel, tu prends une mauvaise voie.”)

“Les premiers mots elfiques que tu m’as dits à mes 12 ans étaient que je te demande pardon. À toi de m’accorder le tien. Dareth shiral.” (“Adieu.”)

“Ma nuvenin.” (“À vos ordres.”)

Ce fut la dernière conversation entre Tarion et Gabriel, celle qui marquait le détachement du petit garçon qui ne connaissait rien de son origine, à l’adulte responsable maître de son futur.

~~~~~~~~~

Pendant 5 ans, le jeune homme préparait sa vengeance, notant tous les détails, les répercussions possibles, les façons de procéder. Un véritable schéma se dessinait dans sa tête. Il avait ainsi établi son plan.
Le jour funeste se passa lors d’une sortie en plein air, comme pour excuse, que Gabriel cherchait à se relaxer de toute cette vie urbaine, et se respirer à pleins poumons dans un endroit plus silencieux. Ses parents n’étaient pas contre, cédant souvent ces derniers temps à ses envies. Une fois en plein milieu du chemin, le jeune homme s’arrêta, mis des gants, avant d’ouvrir son sac. Son père, très interrogé par ses gestes, s’approcha de lui.

“Ce n'est pas le moment de…”

Les mots s’arrêtèrent quand une giclée rouge s’écrase sur le tronc d’un arbre. Gabriel s’était retourné rapidement, une lame à la main, ayant touché la gorge de son père adoptif.

“Mais… Pourquoi…”

“Pour mon père, que vous avez salement tué par-derrière, gredin de shemlen.”

“Gabriel… Mais qu’est-ce qui…”

“Quant à vous, “Chère Mère”, votre complicité dans ce mensonge, ainsi que la pitié de vous laisser en vie avec cette souffrance, me pousse à vous réserver le même sort que lui.”

Sans prévenir, il se rua sur elle, faisant le même geste au même endroit, ayant pour résultat la même chose que l’autre victime. Il ne voulait pas les achever, laissant l’anémie faire son travail à sa place. S’éloignant de l’endroit, et en essuyant la lame avec un tissu, il tomba nez à nez avec Tarion.

“Que fais-tu ici, mon mentor ?”

“Sur ordre de l’Archiviste : Ma banal las halamshir var vhen. Ir abelas.” (“Vous ne faites rien pour faire avancer notre peuple. Pardonne-moi.”)

“Tel'abelas.” (“Je ne le suis pas.”)

Gabriel fonça sur son mentor, décochant une droite en pleine face, avant que celui-ci se stabilise, malgré le coup porté, portant la main sur son visage. Il savait que cela allait se finir très vite en sa défaveur, mais bizarrement, rien ne se passa. Gabriel profita de l’effet de surprise provoquée pour enlever le bras de son adversaire, et le projeter au sol avec son visage. Mais au lieu de ça, son adversaire sombra perdit ses esprits, et s’endormit sans prévenir.
Par peur, Gabriel reculait, regardant ses mains. Il se rappelait des paroles de sa mère, concernant certains pouvoirs, les siens qui se manifesteront une fois le moment venu. D’ailleurs, il se souvenait aussi de s’être coupé en plein combat, mais la blessure n’était plus présente, du moins, elle se refermait, petit à petit. Il n’en croyait pas ce qu’il voyait, et pourtant, c’était quelque chose qui le rassurait.
Avant de partir pour de bon, il pouvait voir un bout de papier sortant légèrement de son col. Tarion avait réussi à lui glisser ça avant de s’évanouir. Lorsqu’il déplia la lettre, l’écriture elfique semblait lui être destiné, de la part de Teraliel.

~~~~~~~~~

Le contenu de la lettre n’a jamais pu être communiqué, mais les choix suivants de Gabriel sembleraient découler de son contenu. Les recherches lancées sur la récupération de ce document semblent être compromises.
Actuellement, Gabriel Jermingo, seul héritier de la famille, possédant une fortune assez grande, a décidé d’investir dans une boîte de nuit nommée le “Penumbra”, en s’y accordant le droit d’être le gérant principal. La demeure familiale fut vendue, et il habiterait à présent dans son lieu de travail. Il se serait fait un tatouage sur le flanc gauche, un renard, et oublie souvent de retirer son habit de cuir rouge lorsqu’il sort dehors.
À présent, il reste toujours un mystère, et pour l’approcher… Disons que c’est lui qui décide qui en a le droit, même si on le voit souvent déambuler pendant les heures d’ouverture du “Penumbra” à l’intérieur même.
3
Hors RP


Pseudo : Pigeon-kun
Age : 22 ans
Comment avez-vous connu le forum ? Parce que le Japon
Un petit commentaire ? Gabriel Castellanos
Le code de règlement

Que faire de votre personnage, si vous nous quitter QwQ ? Simplement, il a disparu, retournant avec le clan des Dalatiens.

Avatar :  Ban - Nanatsu no Tanzai
Icone :

(c) Reira de Libre Graph'



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 279
Date d'inscription : 02/10/2015
Jeu 2 Juin - 11:31


Avis de May

Pouvoirs : Ton pouvoir de régénération me gênent énormément comme cela donne l'impression que celui-ci ne peut malheureusement pas mourir. Je sais que c'est un pouvoir pratique pour n'importe quel personnage, mais va falloir modifier quelques trucs. Surtout avec le fait de pouvoir faire repoussé un membre qui est hors de question même si cela peut mettre énormément de temps. Ce serait un organe toucher, mais avec possibilité d'être soigner comme ce n'est pas détruit, je n'aurais rien contre, mais un bras... Non. Juste non !

Le staff a trouvé une solution plus acceptable qui serait de "recoller" les morceaux du corps et dans une limite de deux semaines environs ! Pas moins dans tous les cas, sauf selon ce qu'il en est du corps bien sûr.

Est-ce que tu peux copier tous les pouvoirs de la personne ou bien seulement un seul malgré que son utilisation soit limité à trois fois dans la journée ? Je suis bien curieuse comme tu n'indiques pas vraiment pour le coup !

Alors, j'aimerais avoir une zone niveau périmètre pour l'annulation de pouvoir et que celui-ci s'affaiblisse au bout d'un temps ! Sinon pour le fait de toucher la personne et que cela ne fasse aucun effet en énergie, me gêne pas !

C'est rare de me voir dire quoi que ce soit, niveau pouvoir... Mais la, c'est quand même important au niveau utilisation pour ceci ^^'.

Physique : Je n'ai rien à dire

Mental : De même

Histoire : J'ai beaucoup de mal à saisir ce qu'il en est du personnage au niveau de son passé. J'aimerais en découvrir plus dans les rp's et je l'espère sincèrement ! Par contre, il est quoi au niveau du peuple des elfes ? Parce que, c'est la que ça me chiffonne grandement comme il semble avoir beaucoup d'importance.

Fautes : Je n'en ai pas vraiment vu.


©Eikyuu

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 29/05/2016
Jeu 2 Juin - 15:46
Les modifications ont été apportées ~

Pour ce qui est de l'histoire, il n'est pas si important que ça réellement dans le clan des elfes, même si la façon d'écrire laisserait transparaître qu'il est bien plus important qu'on le croie.
J'ai fait exprès de ne pas trop dire pour garder un certain mystère autour du personnage que je développerai en rp. Il n'y aura aucun changement majeur entraînant mon personnage illogique dans la suite ~

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 279
Date d'inscription : 02/10/2015
Jeu 2 Juin - 18:41
Avant de pouvoir te valider, il te restera l'avatar à mettre dans ton profil et ce sera bon !

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 279
Date d'inscription : 02/10/2015
Dim 5 Juin - 21:34


Validation

Bonjour ou bonsoir ~

Nous tenons à te dire que tu es désormais validé. Ce qui signifie que tu vas pouvoir aller recensé ton avatar Ici, ton métier Ici (si vous avez), tes pouvoirs Ici, tes doubles comptes Ici (si vous avez). Mais ce n'est pas tout, tu vas pouvoir aller faire une demande d'habitation ou de chambre Ici, faire une demande de liens Ici et de rp's Ici. De plus, tu peux faire la gestion de ton personnage Ici.

Sache que tu peux aller ou bon te semble sur le forum et le principale c'est de t'amusé parmi nous !

Alors, nous te disons ~ Amuse toi bien avec ton personnage.

©Eikyuu

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 29/05/2016
Mar 28 Fév - 19:46
Le magnifique Gabriel vous fait part d'une chose : j'ai fini, vila :3

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 224
Date d'inscription : 20/02/2017
Mar 28 Fév - 20:00
 
La Sublime Elona


Je suis là pour ta fiche





Je te redonne ta couleur~
Rien n'as changer.



Codage (c) Miss Yellow pour Libre Graph'


_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Jermingo, gérant du "Penumbra" [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» LES Voies DE LA RECONSTRUCTION PAR JEAN GABRIEL FORTUNÉ.
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Gabriel Soap, [validée]
» Justin Gabriel Vs Ted DiBiase Jr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Eterna :: Personnages :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: