Island Eterna

Bienvenue sur l'île d'Eterna ! Intégrer le lycée et l'université d'Eterna, ainsi que des civils et commerçants. Puis jouer une de nos nombreuses races. [NC-16 # H/Y/Y]
 
Soyez les bienvenus sur Island Eterna !
Pensez à voter toutes les 2h !
Débuts Mars.
Un tremblement de terre a secoué tout Eterna.
Les dégâts sont minimes à Asahi, mais des villes plus éloignées,
ont subit de lourds dégâts et ont été isolés.
Des équipes Humanitaires ont été envoyées pour aider à la
reconstruction et rétablir les liaisons avec la capitale et le Conseil.
Après quelques jours, tout est presque revenue dans l’ordre et
les travaux de reconstruction ont débuté.
Toutefois, 3 villes isolées aux seins des marais, n’ont toujours
pas envoyés de message.

L’équipe Humanitaire et la population sont
actuellement portés disparu !

Non madame, oui madame [ pv Maya ]

 :: Région Centrale :: Asahi :: Les habitations :: Les villas :: Villas des Flowright & Ishikawa Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Dim 25 Sep - 19:26
Messages : 162
Date d'inscription : 25/10/2015
Lycan magicien
Voir le profil de l'utilisateur
Je n'avais pas fermé l’œil de la nuit, les voix n'avaient pas cesser de me parler. Ils continuaient à me harceler, me faire voir le cadavre de mes anciens coéquipiers. Me faisant rappeler à chaque minute, à chaque seconde que je ne les avais pas sauvé. Ils seront toujours là pour me faire voir encore et encore mes erreurs. Le soleil, c'était lever au final, je décidais de me lever afin de m'habillais. J'avais reçu une convocation de la part de Maya Flowright. D'après ce qui était écrit, elle voulait me parler au sujet de Zack.

Je finissais donc de m'habillais en m'équipant de mon épée. Je décidais de prendre quelque chose à manger en cour de route. Surtout de quoi tenir la journée, pour une raison comme une autre. Maya Flowright était un membre du conseil, elle était la petite fille de Lune Hikari. Elle connaissait sans doute mon grand-père. Par un curieux hasard, parmi les descendants de la grande guerre, j'étais le plus âgé. Une fois arrivais à la demeure, je toquais à la porte. Un majordome ouvrait a porte. En montrant mon invitation, il avait compris pourquoi j'étais là. Il me faisait donc patienter dans l'anti-chambre du manoir, en attendant que l’intéresse se daigne de venir.

A l'heure actuel, mes lunettes cacher les cernes de ma dernière nuit. En espérant que l'on m'embêtait pas avec ça. Même si, je continuais de résister à mes vieux démons. Ils continuait à me murmurais des choses dans mon cerveau. Je me contentais alors de me poser en croisant les bras, l'épée contre le bords d'une chaise voisine. Pour une raison comme une autre, on n'allait pas spécialement parler de Zack et de son entraînement.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dim 9 Oct - 0:20
Messages : 48
Date d'inscription : 02/10/2015
Démon Ange Fée
Voir le profil de l'utilisateur


Maya s’était réveillé très tôt aujourd’hui même si elle allait travailler chez elle. Avant de se préparer, elle regarda le ciel se lever depuis la fenêtre de sa chambre. Le lever du soleil est un spectacle qu’elle ne se lasse pas de regarder, mais elle se détourna de sa fenêtre pour se diriger vers sa salle de bain attenante pour se préparer calmement. Même si elle restait chez elle, elle avait une journée chargée. Pour commencer, elle avait demandé une entrevue avec le maître de Zack pour prendre des nouvelles de son entraînement même si elle s’inquiétait surtout pour Nyroc, car elle savait qu’il a été traumatisé par ce qu’il a vécu quand il a combattu les nécromanciens.

Elle secoua la tête avant de mettre une robe d’été azur. Elle laissa ses cheveux détacher et elle ne mit qu’un serre-tête blanc pour se coiffer. Elle était encore en train de se peigner les cheveux quand son majordome cogna à la porte pour la prévenir que Nyroc Wolfen venait d’arriver. Elle se leva et mit des escarpins blancs avant de descendre les marches pour rejoindre Nyroc dans l’antichambre de la maison également appelé le petit salon.

En rentrant dans le petit salon, elle sourit calmement à Nyroc, mais elle remarqua bien les cernes qu’il cachait derrière ses lunettes.

Merci d’être venu, j’espère que cette entrevue n’a pas dérangé votre journée. Venez-vous asseoir.

Elle s’assit sur un canapé et proposa l’autre à Nyroc. Elle attendit qu’il s’asseye afin de commencer à discuter avec lui.

©Eikyuu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mar 11 Oct - 17:16
Messages : 162
Date d'inscription : 25/10/2015
Lycan magicien
Voir le profil de l'utilisateur
J'étais là, assis sur un chaise en attendant la venue de Maya. Le petit salon était surement l'endroit le mieux placé pour avoir une certaine discutions. La discutions devait d'abord se baser sur l'entraînement de Zack. En étant mon élèves, il devait se préparer à tout type de situation et d'entraînement. Et même s'il lui arriver à se plaindre, se petit arriver à sortir vainqueur des épreuves que je lui imposé. Cela dit, il manquait un tempérament un plus fermé, plus concentré sur sa mission principale. Ils nous arrivaient de parler de certains sujets. Je ne m’inquiétais pas plus que ça, il sera un jour faire honneur à son poste. Quand la porte s'ouvrit, Maya avait son entré dans la pièce. Je me levais de ma place avant de m'incliner solennellement la conseillère.

Merci d’être venu, j’espère que cette entrevue n’a pas dérangé votre journée. Venez-vous asseoir.


- Vous m'avez appeler, je suis venus à votre demande.

Suite à son invitation, je me posais en face d'elle. Plus je là regarder, plus je sentais son regard poser sur les miens. Elle avait sans doute vu mes cernes, les lunettes n'avaient pas caché efficacement les cernes. Elle semblait s'être habillé de manière décontractée. Il n'avait rien de particulier dans cette tenue. Je commençais alors à parler sur Zack et de son entraînement. Vu qu'ils semblaient tous se connaître depuis l'enfance. Cela ferait plaisir à Maya d'entendre une bonne nouvelle.

- Zack fait d'énorme progrès, il arrive à se focalisé sur sur l'essentiel même si, sa nature naîf ressort un peu dans le combats.

C'était ce que j'avais remarqué chez Zack. Depuis l'enlèvement de Mélodie, il se concentrer un peu plus sur son entraînement. À croire que son échec l'avait poussé à se surpasser. Même si, il semblait s'en vouloir, il ne restait pas moins déterminer à la retrouver. J'avais comprenais cette détermination, mais, elle ne m'affectait pas. Je n'étais pas responsable de la capture de mélodie, mais, ce n'était pas sa faute non plus. Non, l'ennemi avait bien ficeler le plan et ils avaient réussi. Maintenant, c'était de voir jusqu'où ils vont faire pour mettre le bordel.

- Es que ça va aller par rapport à votre sœur ?

Je ne doutais que j'allais lui poser cette question. Je veux dire, nous étions pas très proche mais, je devais poser la question.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ven 17 Fév - 23:17
Messages : 48
Date d'inscription : 02/10/2015
Démon Ange Fée
Voir le profil de l'utilisateur


Maya le regarda calmement pendant qu'il s'asseyait en face d'elle. Maya voyait bien que Nyroc avait dû passer une nuit blanche. Elle secouant doucement la tête pour se concentrer sur les progrès de Zack en tant que gardien, c'est pour cette raison qu'elle avait programmé cette entrevue avec lui.

Elle sourit doucement en entendant que Zack faisait d'énormes progrès, mais elle savait que s'il faisait tous ses progrès c'est parce qu'il s'en veut de ne pas avoir pu sauver Mélodie. Elle soupira en pensant à sa sœur, elle s'en voulait aussi de ne pas avoir pu sauver sa sœur, mais elle savait aussi que quand elle avait une idée en tête rien ne la faisait changer d'avis. Elle était vraiment têtue comme une mule. Elle avait caché ses problèmes et Maya s'en voulait de ne pas avoir été là pour elle tout ce qu'elle veut maintenant c'est la retrouvé en vie.

Elle était tellement dans ses pensées qu'elle sursauta quand elle entendit la question de Nyroc. Elle secoua la tête en essayant de ne pas afficher tous les sentiments qu'elle ressentait depuis cette terrible journée. Elle soupira en souriant tristement.

"Pour vous dire la vérité rien ne va depuis ce jour. Mon travail est la seule chose qui me permet de ne pas tomber parce que tout ce que je veux c'est retrouvé ma sœur mais j'ai comme l'impression que jamais je ne reverrais ma sœur."

Maya respira doucement pour qu'elle ne laisse pas les larmes qui se sont accumulées de glisser sur ses joues. Elle essuya doucement les rares larmes qui sont tombées en essayant de retrouver son calme.

©Eikyuu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lun 20 Mar - 18:29
Messages : 162
Date d'inscription : 25/10/2015
Lycan magicien
Voir le profil de l'utilisateur
Je n'avais aucun frère et sœur, j'étais fils unique en sein de ma famille. Bien avant, j'avais des amis auxquels je les considérais comme des frères et des sœurs. Nous étions tous unis voir même inséparable. J'avais intégré le groupe des pacificateurs, ce groupe ce battant pour la paix. J'avais eu des liens particuliers entre certains membres. Mais maintenant, quand je revois mes frères et sœur lycans, je vois le visage de mes compagnons mort. Leur sang continue de tacher mes mains, perdant le sens du mot frère et sœur.

Je ne connaissais pas aussi bien Maya et Mélodie. L'idée de lui avoir évoqué son nom semblait la torturais. Et pourtant, elle avait encore cette lueur qui semblait vouloir lui donner courage. Elle me parlait que seul son travail lui donner l'esprit clair, mais, elle avait une impression d'avoir perdu une partie d'elle. Je la regardais un bref moment en voyant bien qu'elle tentait de garder son calme. Subitement, ma vision se déformer voyant le visage de Mélodie. Me susurrant des mots plaintifs.

" J'ai mal, aide moi."
" Vous m'avez laisser tomber."

Je grimaçais légèrement en clignant plusieurs fois des yeux. Ma vision persistait à voir le visage de Maya et de sa sœur en train de saigner de toutes parts. En voulant garder mon calme et tromper mon trouble. Je parlais à Maya, croyant que cela soulagerait de mes cauchemars.

- Je n'ai jamais eu de sœur ou de frère. Je ne serais d'aucune utilité à vous réconforter. La seul chose que pouvait encore faire, c'est de croire en ceux qui son encore autour de vous.

Je ne voyais pas en quoi ces mots allaient l'aider. Je ne voyais en quoi ces mots pourraient servir à quelqu'un. J'ai vu tellement de morts autour de moi que mon âme elle seule à du mal à trouver la lumière. Les ténèbres me guettent sans arrêt, pourvu qu'elles n'engloutissent pas les gens qui sont autour moi actuellement.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ven 19 Mai - 20:54
Messages : 48
Date d'inscription : 02/10/2015
Démon Ange Fée
Voir le profil de l'utilisateur


Maya essuya les dernières larmes qui avaient coulé sur ses joues puis respira calmement pour reprendre une contenance devant Nyroc. En le regardant, elle remarqua qu’il n’était plus avec elle. Elle fit comme si elle n’avait pas remarqué son trouble quand il lui parla. Elle l’écouta en réfléchissant à ses paroles, elle savait qu’il avait raison, mais même si elle ne le montre pas, elle croit en ceux qui sont à ses côtés. Elle ferma les yeux en pensant à sa famille et à ses proches et elle sourit doucement en pensant à tout le monde.

Elle rouvrit les yeux au bout de quelques minutes et elle le regarda en souriant. Elle n’avait pas pensé que cet entretien qu’elle voulait avoir avec lui allait tourner comme ça, que ce soit lui qui s’inquiète pour elle. Elle secoua doucement sa tête en souriant doucement. Il était temps de parler de lui et d’arrêter de parler d’elle.

Merci de vous inquiéter pour moi… Je suis touchée, mais moi, je m’inquiète pour vous… Je connais votre passé et je suis consciente que votre passé vous a traumatisé et que vous avez du mal à aller de l’avant… Je veux vous aider… Si vous avez besoin de parler comme vous me l’avez dit… N’oubliez pas que vous n’êtes pas seul et croyez en vos proches…

Elle se leva et elle prit sa main dans la sienne et elle sourit en attendit.

©Eikyuu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mer 21 Juin - 16:22
Messages : 162
Date d'inscription : 25/10/2015
Lycan magicien
Voir le profil de l'utilisateur
J'avais dit quelque chose à Maya en espérant que cela effaçait la vision que je voyais actuellement. L'illusion de sa sœur, la peau pale, le regard vide et son corps ensanglanté m'avais surpris. Je ne pensais pas faire une crise à ce moment pareil, voir de cette intensité. Je ne sentais pas coupable, mais ma folie cherchait à m'affectait. Mes mots avaient quand même touché la conseillère, elle avait trouvé quelque chose d'assez fort. Son regard avait une lueur apaisante. Je sentais bien quelque chose avait bel et bien changer en elle. Je ne comprenais pas pourquoi, je l'avais aidé. Sa détresse était grande, mais, j'avais le sentiment qu'elle était bel et bien plus forte que moi. Elle n'était pas moi, elle n'était pas seul pour autant. Je continuais toujours à me battre contre ces choses dans ma tête, elle ne lâchera pas jusqu'à qu'elles gagnent gagnent.

-Merci de vous inquiéter pour moi… Je suis touchée, mais moi, je m’inquiète pour vous… Je connais votre passé et je suis consciente que votre passé vous a traumatisé et que vous avez du mal à aller de l’avant… Je veux vous aidez… Si vous avez besoin de parler comme vous me l’avez dit… N’oubliez pas que vous n’êtes pas seul et croyez en vos proches…

Je la regardais droit directement, comprenant mal sa reconnaissance. Je ne comprenais encore moins pourquoi on voudrait chercher à m'aider. Elle connaissait mon passé via des dossiers sur mes anciennes activité. Ce qu'elle avait dit ensuite m'avait un peu fait peur. Je ne pouvais pas croire en mes proches ou en parler. Je ne voulais pas impliquer qui que ce soit dans mes affaires, dans cette affaire sombres. Elle me prenait ma main en souriant à attendant une réponse. Je ne voulais pas lui manqué de respect, je ne voulais pas non lui crée de faux espoirs ou lui mentir.

- Je... Je ne sais pas si, je serais à nouveau capable d'apprécier la compagnie de quelqu'un à mes coter. Les mort me parlent sans cesse si, j'ai le malheur de baisser ma garde. C'est un long combat auquel ma part d'ombre chercher à m'engloutir.

Je ne cherchais pas à la vexer ou à la blesser. Je disais seulement la vérité à ce que je faisais face à l'heure actuelle. Je niais absolument pas part d'ombre. Je regardais ailleurs en me rappellant le visage mes anciens amis et de la folie qui les déformaient.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Eterna :: Région Centrale :: Asahi :: Les habitations :: Les villas :: Villas des Flowright & Ishikawa-