Island Eterna

Bienvenue sur l'île d'Eterna ! Intégrer le lycée et l'université d'Eterna, ainsi que des civils et commerçants. Puis jouer une de nos nombreuses races. [NC-16 # H/Y/Y]

 
Soyez les bienvenus sur Island Eterna !
Pensez à voter toutes les 2h !
Débuts Mars.
Un tremblement de terre a secoué tout Eterna.
Les dégâts sont minimes à Asahi, mais des villes plus éloignées,
ont subit de lourds dégâts et ont été isolés.
Des équipes Humanitaires ont été envoyées pour aider à la
reconstruction et rétablir les liaisons avec la capitale et le Conseil.
Après quelques jours, tout est presque revenue dans l’ordre et
les travaux de reconstruction ont débuté.
Toutefois, 3 villes isolées aux seins des marais, n’ont toujours
pas envoyés de message.

L’équipe Humanitaire et la population sont
actuellement portés disparu !
Aller en haut
Aller en bas

 :: Région Centrale :: Alentours :: Clairières Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Si tu as langue aussi longue, ta force devrais l'être autant.[ pv Lily ]

avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 25/10/2015
Sam 15 Avr - 13:31
Pendant ces derniers temps , certains lycan m'avait reprocher d'être trop violant voir dur pendant les entraînements. Je ne tenais pas vraiment en compte de leur parole. Je leur reprochais de ne pas être assez vigilant, voir de manquer de concentrations. Le champ de bataille n'était pas un cadeau, surtout qu'elle pouvait être très sans merci. Il en va de même pour ses ennemis. Un mental d'acier et un corps bien entretenus permet de survivre pas mal de situation dans ce genre. Je n'allais pas m'excuser auprès de mes "partenaires" d'entraînement. Je décidais de continué à m'entraîner dans mon coin. J'étais partie aux alentours de la région centrale, dans une clairière non boisée. Je savais qu'en étant seul, je pourrais faire une crise, laisser mes fantômes prendre le dessus. C'était aussi pour ça que je m'entraînais durement.

J'enchaînais les coups d'épée dans le vide, la maniant dans de courts échanges. J'usais de mes pouvoirs les combinaient. La foudre était un pouvoir, j'usais de peu. Ce n'était pas un pouvoir héréditaire, mais, c'était un pouvoir que ma mère m'eût appris à contrôlé très jeunes. Elle disait que mes grand-parent peurs de ce pouvoir. On dirait bien qu'elle avait du mal maîtrise cette puissance. Pendant un long moment, je me retrouvais seul face à la nature. Sans avoir quelqu'un qui me dérangeait ou venait me parler.

Mon loup intérieur ne montrait aucun signe d'inquiétude de sa part. Lui et moi, nous étions harmonisées. Nous agissons comme d'un loup solitaire. Mais cette conscience d'esprit fut vite dérangeais par une odeur familière. Je plantais mon épée dans le sol en essayant de détecter la source en question. Cette odeur me faisait vite rappeler que certaine que je la connaissais et que nous avions déjà discuté. En espérant qu'elle ne se dirige pas vers moi. Pour une fois que je pouvais profitais du silence tout simplement.

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 26/10/2015
Localisation : En train de vagabonder dans l'Université ou à une réunion du Conseil
Emploi/loisirs : Professeur de magie et représente des vampires au sein du Conseil / Loisirs ? Boire du sang ça compte ?
Humeur : Essayez de deviner...
Mer 26 Avr - 0:59
Etant professeur de magie et représentante des vampires au sein du conseil, je me dois d'être au top de ma forme et de ma condition de combattante. Donc, comme à mon habitude, je pars faire un long jogging en direction de la région centrale, pour ensuite m'entraîner tranquillement au combat. Autour de ma taille, j'ai seulement ma rapière et j'ai laissé mon revolver chez moi, pour ne m'entraîner qu'avec cette arme. Habillé d'une brassière, d'un short et de baskets de sport et coiffé d'une queue de cheval, j'arpente, en courant, plusieurs recoins aussi bruyant que calme ou encore, aussi vide de personnes que bondés. Au bout d'un certain temps, j'atterris dans un coin de verdure des plus calmes.

Je voulais continuer d'aller un peu plus loin avant de combattre dans le vide, mais je fus rapidement interrompus, en apercevant Nyroc S.Wolfen s'entraîner avec son arme. Je penses qu'il m'a repéré également. J'aurai voulu passer mon tour et continuer mon chemin, mais je fais l'effort de faire une courte pause pour aller le voir et lui souhaiter le bonjour.

"Bien le bonjour monsieur Wolfen, vous vous entraînez également à ce que je vois." disais je avant de prendre une bouteille d'eau qui était accrochée à la ceinture de mon arme, derrière moi, pour en boire une gorgée.

_________________

Merci pour cet award ♥

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 25/10/2015
Dim 7 Mai - 10:28
L'odeur que j'avais sentie depuis tout à l'heure se faisait de plus en plus fort. Bien que, je connaissais cette odeur. Je tournais tête dans cette direction m'attendant à pire, mais, le pire était déjà fait à ce moment-là. C'était Lily K. Yume, la conseillère des vampires qui s'approchaient de moi. Elle était habillée en conséquence de son activité. Je pouvais clairement voir qu'elle avait couru vue de son état. Yume me souhaiter donc bonjour, elle avait remarqué qu'elle m'avait en train de m'entraîner. Je plantais l'épée dans le sol, tenant bien fermement le poignet de l'arme.

- Bonjour. En tant que Gardien, je dois être au maximum de mes capacité. Donc oui, je m’entraîne.

Je retirais mon étreinte de ma lame avant de regarder un peu autour. Je m'attendais un peu à l'apparition de Lyan, son gardien. Je ne l'aimais pas et je ne comptais pas trop m'entendre avec lui. Non du fait qu'il soit un vampire, c'était le fait qu'il était un gamin irrespectueux. Il ne pouvait pas s'empêcher de pester ou de me menacer à chaque que fois qu'on devait ce croisé. Je ne comptais pas non lui répondre, je me contentais juste de l'ignorer. Après avoir analysé la situation, je constaté qu'il n'était pas là. Donc, elle était sortie toute seule. Je secouais la tête en la regardant.

- Vous prenez toujours autant de risque pour venir dans un endroit éloignée.

Je décidais donc aussi de faire une pause. Je me posais en tailleurs en faisant rouler mes épaules. J'avais quand même pris la peine d'enlever la veste. Mes les effort physique était quand justifiable et non du gâchis de force. Je voyais qu'elle avait une rapière. Une arme légère, faite pour les coups d'estoc. La manié était différente celle du maniement du sabre dont je faisais part.

- Vous manier la rapière ? Son manier est différente de celle d'une épée normal vous savez.

Je ne savais pas trop si elle était au courant de ça. Je me contentais juste de la dire.

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 26/10/2015
Localisation : En train de vagabonder dans l'Université ou à une réunion du Conseil
Emploi/loisirs : Professeur de magie et représente des vampires au sein du Conseil / Loisirs ? Boire du sang ça compte ?
Humeur : Essayez de deviner...
Mer 31 Mai - 22:01
Il se tourne vers moi et plante son épée dans le sol en tenant fermement la poignée de celle-ci. je sentais bien que je le dérangeais pendant son entraînement mais je faisais des efforts pour ne pas paraître comme une idiote impoli. Car même si je ne me serai pas arrêté pour lui souhaiter le "bonjour", on aurait sentit la présence de l'autre. Donc dans tous les cas, on aurait été légèrement déconcentré, ou pas, dans notre entraînement.

"Bonjour. En tant que Gardien, je dois être au maximum de mes capacités. Donc oui, je m’entraîne." m'expliquait-il.

En soi, ce qu'il me disait était des plus logiques. Mais il fallait bien trouver un moyen d'engager cette conversation, aussi inutile qu'elle pouvait être. C'était juste histoire d'être SO-CIA-BLE ! Puis je le vois retirer l'étreinte de sa main autour de sa lame et observer les alentours. Aurait-il peur de croiser Lyan ? Il n'avait pas à s'en faire pour ça, je fais toujours mes entraînements en solitaire, et de toute manières, je ne supporterais pas de l'avoir constamment dans mes pattes, surtout dans ce genre de situation. Car il ferait trop son possessif maladif. Après tout, j'ai tout de même ma vie personnelle de mon côté, malgré le fait que ce soit mon fils adoptif en plus de mon gardien.

Soudain, Nyroc secoue la tête tout en me regardant. Quelle critique va-t-il encore me faire ?

"Vous prenez toujours autant de risque pour venir dans un endroit éloignée."

Sérieusement ?! A chaque fois qu'il me répond, j'ai l'impression qu'il me prend pour une gamine idiote et inconsciente ! Je sais tout de même me défendre seule et j'ai de l’expérience. Extérieurement, je me montre calme et ignore la remarque. Mais intérieurement, je suis furieuse et affreusement outrée et vexée. Je poses donc mes mains sur mes hanches et soupire.

"Je ne suis pas une enfant, vous savez ? Je sais ce que je fais." répondais-je calmement, et avec un peu de froideur à la fois.

Suite à cela, je me met à l'observer et le regarde se rouler les épaules et se mettre en tailleur. Puis lorsqu'il retire sa veste, je me sens, sans savoir comment, perturbée et en admiration devant les muscles de ses bras. Mais je me ressaisis rapidement en secouant la tête, et m’assois en tailleur à mon tour, face à lui.

"Vous manier la rapière ? Son manier est différente de celle d'une épée normal vous savez."

Il me prend vraiment pour une débutante ou je rêve ?!

"Oui je le sais très bien, ne vous en faites pas. Cette rapière appartenait à mon défunt de père..." avouais-je.

_________________

Merci pour cet award ♥

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 25/10/2015
Jeu 8 Juin - 15:08
Cette femme avait le don de se vexer pour un rien. Elle me rappela quelqu'un en particulier. Je ne relevais pas ce qu'elle avait dit auparavant, sur le fait de venir seul. Elle savait se battre, je ne la contredisais pas, sauf que je n'aimais pas trop les personnes qui sous-estimé trop la situation. Les gens d'aujourd'hui se relâcher un peu trop vite à mon goût. Je comprenais pourquoi Black ce qui ressentait là dernière fois. Cela dit, c'était inutile de s'emportait sur des petits détailles. Par contre, il avait un truc qui commençait à me mettre mal à l'aise. Elle avait une drôle de manie à me fixer comme-ci elle était posséder. Je ne lui devais rien et surtout, je n'avais rien d'intéressant à dire.

Quand nous étions revenus sur sa rapière. Elle m'avait dit qu'elle appartenait à sa famille. Vue de son nom et de sa réputation. La famille Yume avait les moyens pour posséder un des armes de qualité. Je n'allais pas souligner sur ses dernières paroles, mais, la mienne m'avait était aussi transmis par mon père. Un cadeau lors de mon passage à l'adulte. Mais cette lame avait tellement versé de sang, mais, je portais aussi le poids de mes actes. Une arme n'était qu'un outil face a mes choix et échecs. Je ne comptais pas fuir pour autant le poids de mes responsabilités.
- Donc si vous êtes ici, ce que vous vous entraîner aussi. Moi qui pensez vous pensez ensevelir dans une tonne de papier.

J'avais entendu certain chose venant d'elle de la part de ma grand-mère. Pour le peu de foi qu'ils avaient de ce rencontré, elle était toujours enfermée dans son manoir pour diverse raison. J'étais en train de me demandais si, elle s'entraîner vraiment aussi. Cela devrait être le cas sinon, je ne sentirais pas une légère fatigue venant d'elle.

- Cela dit, l'endurance de votre peuple n'est pas sous-estimer même si, certain devraient s'entraîner sur son calme.

Évidemment, je faisais référence à son gardien. La dernière fois que nous étions rencontrées. J'étais prêt à lui déboîter l'épaule. De plus, il n'avait clairement pas camouflé sa présence. Enfin bon, tant que Lily le tenait à l'écart. Je n'avais pas supporté son arrogance. Cela dit, je ne lui faisais pas confiance du tout.

- Vous compter continuer votre entrainement ailleurs ? L'espace est assez grand si vous compté rester.

Je ne l'invitais pas à rester avec moi, je lui faisais juste comprendre qu'elle pouvait rester ici temps qu'elle ne devenait pas une gène. Je ne comptais pas non la gêner.

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 26/10/2015
Localisation : En train de vagabonder dans l'Université ou à une réunion du Conseil
Emploi/loisirs : Professeur de magie et représente des vampires au sein du Conseil / Loisirs ? Boire du sang ça compte ?
Humeur : Essayez de deviner...
Ven 23 Juin - 0:42
"Donc si vous êtes ici, ce que vous vous entraîner aussi. Moi qui pensez vous pensez ensevelir dans une tonne de papier."

J'harque un sourcil à cette remarque, j'ai l'air si casanière que cela ? Pourtant j'ai chaque jour un moment consacré à l'entraînement. Je ne peux pas me permettre d'être quelqu'un de faible et sans défense si je retombe un jour dans une bataille faisant un véritable bain de sang. En attendant, je me demande vraiment qui répend la rumeur comme quoi je reste tout le temps enfermé ! Il est vrai que je suis souvent dans mon bureau de conseillère à régler divers problème du peuple venant de ma race mais tout de même.

"Je ne sais pas ce qui vous a fait penser cela mais sachez que je m'entraîne chaque jour si je veux rester prête à toute éventualité."

De plus, ces entraînements me permettent également de mieux maîtriser mon "problème"...Ce qui me ronge de l'intérieur ne disparaitra jamais comme par magie, il faut du temps et de l'entraînement.

"Cela dit, l'endurance de votre peuple n'est pas sous-estimer même si, certain devraient s'entraîner sur son calme."

Décidemment il les enchaîne, et cette fois c'est mon peuple et moi qu'il vise. Je repsire profondément et calmement afin de rester sereine. Et puis, sa dernière remarque avait l'air de viser quelqu'un en particulier, je n'avais pas l'impression que c'était moi, mais je devais sans doute connaître la personne en question.

"Que voulez-vous dire quand vous dites que mon peuple n'est pas sous-estimé ? Pour vous, les vampires ne sont pas aussi endurants que des lycanthropes ?"


En disant cela, je restais calme, après tout, sa remarque certes désagréable pouvait peut-être devenir intéressante pour réfléchir à de futures entraînements. Soudain, il me pose une question plutôt piquante à la façon dont elle est dite. Je le fixe de façon stoïque et soupire.

"Si je vous dérange dites le moi franchement, au lieu d'être aussi horripilant de la sorte." répondais-je froidement.

_________________

Merci pour cet award ♥

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 25/10/2015
Mer 5 Juil - 16:28
Pourquoi j'avais engagé la conversation avec elle. Cette femme était vraiment pénible par moment. Chaque fois que j'allais émettre une hypothèse ou un exemple, elle allait prouver tout le contraire de ce que je disais. Elle était vraiment orgueilleuse comme femme, enfin cela faisait partie de son charme par la même occasion. Même si, elle disait qu'elle s'entraîner tous les jours. Je voulais bien voir ce qu'elle valait dans un combat d'entraînement. Par contre, je ne la comprenais pas pourquoi elle avait réagi à mon compliment. J'avais avoué que son peuple avait des capacités tout bonnement remarquables. Pour une raison tout à fait obscure, je voyais son comportement changer à ses mots. Elle n'avait sans doute pas compris que je faisais aussi allusion à son gardien.

Je lui avais aussi posé une question de ce qu'elle comptait faire ici. Je sentais très clairement qu'elle était devenus froid sur ce coup-là. Je ne voyais pas en quoi, j'étais horripilant comme elle disait. C'était une simple question, mais, j'allais mettre cette mascarade à terme. J'essaie d'être limite social et voilà comment j'étais traité. À croire que j'aurais dû m'entraîner avec Elona.

- C'était une simple question, pas la peine d'être un bloc de glace.

Je lâchais avant de me relever du sol, retirant mon épée avant de le poser contre mon épaule. Il n'y avait pas Lyam dans les parages. Cela dit, je voulais quand même garder mes capacités de combats actives. J'allais donc lui proposé un petit échange entre nous deux. Un petit entraînement pour m'assurais de quoi elle était capable réellement.

- Je voulais vous proposé un petit combat amical. Rien de personnel, j'ai besoin de garder la forme. Voulez vous ?

J'attendais sa réponse à cela. Rien ne l'obligé à accepter la propositions, même si elle pourrait accepté par fierté.

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Si tu as langue aussi longue, ta force devrais l'être autant.[ pv Lily ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» (Réservée) L'argent est une langue qui parle, mais aussi une main qui tue.
» Installation de la Commission sur la Nouvelle Force Publique
» Des VP Pour Obama, la liste est longue
» RETOUR EN FORCE DE L'INSÉCURITÉ:2 POLICIERS LÂCHEMENT ABATTUS À CROIX BOSSALES
» la langue d'enseignement,facteur de pauvreté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Eterna :: Région Centrale :: Alentours :: Clairières-
Sauter vers: