Island Eterna

Bienvenue sur l'île d'Eterna ! Intégrer le lycée et l'université d'Eterna, ainsi que des civils et commerçants. Puis jouer une de nos nombreuses races. [NC-16 # H/Y/Y]
 
Soyez les bienvenus sur Island Eterna !
Pensez à voter toutes les 2h !
Débuts Mars.
Un tremblement de terre a secoué tout Eterna.
Les dégâts sont minimes à Asahi, mais des villes plus éloignées,
ont subit de lourds dégâts et ont été isolés.
Des équipes Humanitaires ont été envoyées pour aider à la
reconstruction et rétablir les liaisons avec la capitale et le Conseil.
Après quelques jours, tout est presque revenue dans l’ordre et
les travaux de reconstruction ont débuté.
Toutefois, 3 villes isolées aux seins des marais, n’ont toujours
pas envoyés de message.

L’équipe Humanitaire et la population sont
actuellement portés disparu !

De retour a la maison (PV Lyana)

 :: Région Centrale :: Asahi :: Les habitations :: Les maisons :: Maison de Renka Lyana Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Dim 24 Sep - 12:20
Messages : 5
Date d'inscription : 30/07/2017
Magicien
Voir le profil de l'utilisateur
De retour à la maison feat Lyana
♦️
♦️
♦️
♦️
♦️
♦️
♦️
Voilà bien des années que je n’étais pas revenu en ville. J’avais tout laisser tomber pour devenir plus fort. J’avais même abandonner Lyana … Chose pour laquelle je n’étais pas fière cependant aujourd’hui je faisais mon grand retour.

Je ne savais pas ce que j’allais retrouver, je n’étais pas sur qu’elle soit rester dans notre maison. Bien que je lui envoyais des lettres je laissais toujours une certaine distance car je ne voulais pas risquer de vouloir rentrer plus tôt pour elle.

Certes elle me manquait bien plus que je ne l’avouais mais je devais devenir fort pour pouvoir la protéger.

J’arrivais tôt le matin devant la maison qui était la notre et qui l’était rester d’après ce que j’avais pu voir. Nos deux noms était encore marquer. J’avançais vers l’entrer avec mon sac.

J’étais dans un état déplorable, les cheveux détacher et en bataille, les corps couvert de bles et de blessure certaines cacher par mes vêtements. Mais je restais droit et sonnais à la porte.

-Lya ? C’est moi tu es là ?

Dis-je pour être sur qu’elle sache que c’est moi. Je l’appellais souvent ainsi dans mes lettres et en vrai bien entendu mais cela faisait si longtemps. J’espèrais qu’elle soit là et qu’elle m’ouvre …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeu 2 Nov - 15:39
Messages : 3
Date d'inscription : 02/11/2017
Ange
Voir le profil de l'utilisateur




De retour à la maison
★ Avec Aoba Tsukino




Cela faisait Deux que l’amour de sa vie était parti sans rien lui dire, elle conservait précieusement toutes ses lettres dans un petit coffret qu’elle gardait sur sa table de chevet. Lyana s’était donc endormie la veille en lisant la dernière lettre qu’elle avait reçue quelques mois plus tôt, les larmes qui avaient coulé sur ses joues avaient séché. Aoba lui manquait terriblement, elle ne savait pas ce qu’elle devait faire, mettre fin à leurs fiançailles ou les laisser d’actualité comme elle le faisait depuis deux ans. Elle n’avait même pas bougé son nom de leur maison car elle considérait toujours que la maison était la leur a tout, elle ne se voyait pas enlever le nom de celui qu’elle aimait de leur maison. La jeune fille dormait paisiblement tenant dans sa main la dernière lettre, elle n’avait pas fermé les rideaux de la chambre, ce qui lui arrivait souvent, du coup elle se réveilla quand le soleil vient pointer le bout de son nez. Elle ouvrit doucement les yeux, bailla doucement tout en regardant autour d’elle, elle regardait la lettre dans sa main et se redressa doucement, tout en la fixant, son regard était légèrement triste et mélancolique.

Fixant la lettre, elle reprit ses esprits, la replia et la replaça dans la boîte qu’elle referma en la laissant sur la table de chevet, elle se frotta doucement les yeux, elle avait encore un peu sommeil mais il était l’heure de se lever. Elle se leva, habiller de sa nuisette bleu et enfila son peignoir de soie qu’elle ne ferma pas, par habitude et descendit pour se prendre un bon petit déjeuné. Elle commença par sortir les viennoiseries de la veille, les posa sur la table et mit le lait chauffer, elle adorait le chocolat chaud, cela n’avait pas changé depuis toutes ces années. Pendant que ça chauffait elle sortit un bol et la poudre de cacao, posant le tout sur la table qui se trouvait légèrement parsemer de diverses viennoiseries qu’elle avait elle-même fait la veille par ennuyer. Elle bâilla encore en touillant dans son lait, attend qu’il soit assez chaud pour le verser dans son bol, ce qu’elle fit peu de temps après, elle mit la casserole dans l’évier en la rinçant. Elle s’assit ensuite à table et mit plusieurs cuillères à café de poudre de cacao dans son bol avant de commencer à le mélanger, doucement en faisant attention à ne pas faire déborder le bol.

Elle souffla doucement sur son bol en l’approchant de ses lèvres et but une longue gorgée avant de soupirer d’aise, reposant le bol sur la table, elle prit un pain au chocolat et mordit dedans. Elle mangeait doucement tout en réfléchissant, il allait falloir qu’elle se trouve vraiment un boulot, il serait plus que temps. Ses pensées furent interrompues par la sonnerie de la porte, elle redressa la tête et avala ce qu’elle avait dans la bouche, elle se demandait qui pouvait bien venir sonner si tôt le matin. Elle se leva, ne prenant pas la peine de fermer son peignoir, elle s’approchait de la porte quand elle entendu une voix, plutôt sa voix, cela faisait tant d’années qu’elle n’avait pas entendu sa voix, ni même vu son visage. Elle restait planté là derrière la porte, elle n’en croyait pas ses oreilles, elle ne savait pas si c’est elle qui entendait ce qu’elle voulait tant entendre ou s’il était vraiment là. Lyana regardait la porte et tendit une main légèrement tremblante vers la poignée de la porte, elle la tourna doucement et ouvrit la porte. Elle crut le voir tel qu’il était parti mais en vérité, il avait l’air en mauvais état, ses cheveux qui d’habitude étaient si soigné, était en bataille et il avait plusieurs blessures voyantes.En le voyant, le cœur de Lyana se mit à battre à tout rompre, tous les sentiments qu’elle ressentait encore pour lui augmenter. Les larmes coulèrent sur ses joues sans qu’elle puisse les empêcher, elle oubliait qu’elle était en nuisette et continuait de le regarder, elle n’en croyait pas ses yeux.

- Aoba… c’est… C’est bien toi... Tu rentres à la maison..


To be continued ...


©️ Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mar 7 Nov - 13:00
Messages : 5
Date d'inscription : 30/07/2017
Magicien
Voir le profil de l'utilisateur
De retour à la maison feat Lyana
♦️
♦️
♦️
♦️
♦️
♦️
♦️
Après tout ce temps, j’étai enfin de retour. J’avais sonner à la porte de la maison. Cette maison qui n’avait pas changer depuis tout ce temps contrairement à moi …

Lyana venu m’ouvrir, je la vis pleurer. Je n’aimais pas quand elle pleuraiit surtout si c’était à cause de moi … Je la regardais et vis qu’elle était  en nuisette. Je regardais autour s’il n’y avait personne et la prit dans mes bras pour cacher sa tenu.

-Oui c’est bien moi. Je suis désoler de t’avoir laisser aussi longtemps … Tu ne voudrais pas rentrer ? Tu n’es pas vraiment dans une tenu approprier … Si quelqu’un te voyais.

Je regardais toujours s’il n’y avait personne. Que l’on voit ma fiancée dans cette tenu me rendrais jaloux et je sais que quand je le suis rien de bon n’arrive. Je la gardais contre moi et fini par la regarder. Je ne savais pas vraiment comment elle allait réagir. Après tout, je l’avais abandonner pendant tellement de temps … Je comprendrais parfaitement qu’elle ne veille pas que je rentre comme si de rien n’était.

Bien que … Je ne crois pas pouvoir lui dire tout ce qui m’étais arriver … Je n’y arriverais pas tout de suite. Tout était encore trop frais dans ma mémoire …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mar 7 Nov - 21:03
Messages : 3
Date d'inscription : 02/11/2017
Ange
Voir le profil de l'utilisateur




De retour à la maison
★ Avec Aoba Tsukino




C’était vraiment lui qui se tenait devant la porte, les larmes qui coulait sur les joues de Lyana n’était pas de tristesse mais un peu de joie de le revoir enfin et il dit qu’il était rentré enfin, certes, elle avait souffert de son départ mais elle n’avait jamais cessé de l’aime profondément comme au premier jour. Elle le vit regarder autour de lui comme s’il vérifiait qu’il n’y avait personne dans les rues et elle ne comprenait pas pourquoi, elle n’arrivait pas à bouger ni faire un pas vers lui ni reculer elle était comme tétaniser. Aoba lui dit qu’il était désoler de l’avoir laisser aussi longtemps et lui demanda si elle ne voulait pas rentrer, elle ne comprenait pas pourquoi il demandait ceci, il dit qu’elle n’était pas dans une tenue approprier et s’inquiétait que quelqu’un la voit ainsi. Encore une fois elle ne le comprenait pas, il était partit lui avait dit qu’il l’aimait dans ses lettres mais au fond d’elle, elle avait toujours eut peur qu’il en ait eut assez d’elle et que la véritable raison de son départ soit cela. Mais quand il l’a pris dans ses bras, le cœur de la jeune fille se mit à battre la chamade et les larmes redoublèrent.

Elle tremblait tellement elle se mettait à pleurer et recula en l’entrainant avec lui dans la maison, après tout c’était aussi chez lui, le nom à l’entré le prouvait, si elle avait vraiment voulu qu’il ne rentre pas, elle aurait changé le nom et l’aurait repoussé, à la place, elle tendit les bras et le serra contre elle. Elle sanglotait a n’en plus finir, elle finit par se camé peu à peu et leva les yeux vers lui, elle avait besoin de réponse, sous l’émotion d’avoir tant pleurer Lyana se laissa tomber sur les genoux et posa ses fesses sur ses talons, le regardant toujours.

- C’est aussi bien ta maison que la mienne, je n’ai pas enlevé ton nom de l’entrer. Tout le monde m’a trouvé stupide, ils me disaient que tu étais partit parce que tu en avais marre de moi ou que tu avais surement une autre femme…

Les larmes roulèrent sur ses joues car il lui était souvent arrivé de le croire, elle ne pouvait pas vraiment en être sûr, après tout il ne disait rien de concluant dans ses lettres. Il aurait tout aussi bien pu avoir une autre vie qu’elle n’en n’aurait rien su et cela l’avait beaucoup fait souffrir.

- Pourquoi as-tu voulu que je rentre tout de suite ? tu as peur qu’on te voit rentrer à la maison ? Tu as si honte de moi…

Elle baissa la tête les mains en appuies sur le sol, il lui avait tellement manqué et elle l’aimait tellement mais elle se demandait s’il n’était pas revenu dans l’unique but de la laisser pour de bon et ça elle ne le supporterait pas. Elle l’avait patiemment attendu pendant deux ans, deux longues années ou celui qu’elle aimait se trouvait loin d’elle pour une raison dont elle ignorait tout, elle s’était tellement inquiéter pour lui.



To be continued ...


©️ Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Eterna :: Région Centrale :: Asahi :: Les habitations :: Les maisons :: Maison de Renka Lyana-